Archives du mot-clé matched grip

Comment tenir ses baguettes de batterie ?

Le titre de cet article reflète à la fois une question, que je me pose moi-même, et le fruit de la recherche que j’ai menée pour tenter d’y apporter une réponse. On devrait d’ailleurs le reformuler un peu différemment, de cette manière : Comment bien tenir ses baguettes de batterie ?

Parce que tenir des baguettes (de batterie ou chinoises), tout le monde sait le faire. Mais bien les tenir, et bien s’en servir, c’est une autre histoire. Que ce soit pour faire un roulé, ou pour déguster un rouleau de printemps, la (bonne) tenue des baguettes revêt une importance cruciale.

Bien tenir ses baguettes de batterie ou ses baguettes chinoises

Pourquoi c’est important de bien tenir ses baguettes ?

L’apprentissage d’un instrument comporte toujours un aspect technique positionnel. Que ce soit pour la guitare, la batterie, le violon ou même le triangle.

Il y a une façon appropriée de tenir l’instrument, une façon de venir le frapper. En respectant un certain angle d’attaque, en tenant les accessoires d’une certaine manière. Une façon qui facilite le jeu, qui lui permet de se développer plus aisément.

Et puis il y a la façon dont, instinctivement, on voudrait tenir l’instrument et l’utiliser. Sauf que cette position instinctive correspond rarement à la position appropriée ! C’est de là que vient le premier danger : débuter en adoptant une position qui vous bloquera par la suite dans votre progression (notamment dans l’amélioration de votre vitesse de frappe).

Une mauvaise position pourra en outre provoquer d’autres dommages, surtout chez les batteurs : elle comporte le risque de solliciter excessivement certaines articulations, certains muscles ou certains tendons, et de déboucher sur des maux tels que la tendinite.

Mal tenir ses baguettes comporte donc 2 risques majeurs : vous bloquer dans votre progression à la batterie, et vous exposer à des maux parfois très handicap pour la pratique de votre instrument.

Moralité : autant partir sur les bonnes bases, en apprenant à tenir ses baguettes correctement ! Et c’est là que la question se corse… car il n’y a pas UNE façon correcte de tenir ses baguettes, ni une position possible, mais plusieurs.

Comment serrer les baguettes entre ses doigts

La première chose à signaler concerne la manière de serrer les baguettes entre vos doigts. On distingue premièrement deux types de prises (« grip »). La prise traditionnelle, également appelée « traditional grip » en anglais ou « prise en tambour ». Et la prise timbale, également appelé « matched grip ».

Prise tambour (Traditional grip) et prise timbale (matched grip)

La prise tambour (ou « traditional grip »)

C’est celle utilisée par les tambours militaires. Elle est asymétrique, chaque main tenant la baguette d’une manière différente.

A l’origine cette différence de prise était due à l’inclination des tambours militaires, légèrement penchés vers la droite. Cela permettait à l’instrumentiste de jouer sans devoir lever son coude gauche.

Aujourd’hui, cette prise traditionnelle est plus particulièrement appréciée des batteurs des jazz. Si vous débutez, il est probable que vous n’ayez pas grand intérêt à vous y essayer.

La prise timbale (ou « matched grip »)

La prise timbale, ou « matched grip » est symétrique. Autrement dit, vous tenez les baguettes de la même manière avec votre main droite et votre gauche. Et c’est plus particulièrement aux positions utilisées avec cette tenue des baguettes que nous allons nous intéresser ici !

Les trois types de positions : française, allemande et américaine

La façon de tenir et d’orienter les poignets, les doigts et les baguettes correspond à 3 prises symétriques différentes : française, allemande et américaine.

Prises française, allemande et américaine des baguettes de batterie

La prise française

Avec la prise française, le pouce est complètement tourné vers le haut, et la paume est placée à la verticale par rapport à la peau. L’avantage de cette position est de laisser beaucoup de champ au jeu avec rebonds et avec les doigts. La pince se réalise entre le pouce et l’index.

La prise allemande

Dans la prise allemande, la paume est tournée entièrement vers la peau, et elle lui est parallèle. La pince se réalise ici entre le pouce et le majeur. Ce jeu permet plus de puissance et sollicite en particulier les poignets.

La prise américaine

La prise américaine est à la croisée de ces deux premières prises (« thèse, antithèse, synthèse », comme aurait dit ma prof de philo de Terminale). La paume se trouve à angle d’environ 45° par rapport à la peau. La pince se réalise toujours entre le pouce et l’index. Ce type de prise est sans doute le plus répandu, car le plus naturel pour beaucoup de personnes. Il permet à la fois un jeu puissant et un certain jeu avec les rebonds.

Quelle position choisir ?

C’est la question la plus importante… Lorsque j’ai pris quelques cours à Lille, mon prof m’a enjoint d’adopter la position française, en arguant du fait qu’il avait appris comme ça, et que c’est celle qui permet le plus de vitesse grâce au jeu avec les rebonds.

Sauf que… je ne sais pas si c’est la position que je préfère. Celle qui m’est la plus naturelle, et celle qui me permet de travailler du mieux possible l’instrument. Du coup, cela fait quelques temps que je me demande si je ne ferais pas mieux de changer de position (pour les techniques de caisse, très notamment).

Et puis je suis tombé sur une vidéo qui renverse le problème. Finalement, ce n’est pas nous qui devrions choisir une position. Mais plutôt la position qui devrait nous choisir. Vous allez tout de suite comprendre…

Un exercice pour choisir quelle prise adopter

Voici un petit exercice pour vous aiguiller dans le choix de votre prise :

  1. Asseyez-vous derrière votre batterie
  2. Laissez vos bras ballants (sans baguettes), le long de votre corps
  3. Sans les regarder, remontez vos bras, pour faire un angle à 45°…

…et regardez dans quelle position sont vos mains. Vous verrez immédiatement quelle est la position la plus naturelle pour vous. Et, si vous êtes comme moi, ce sera certainement la prise américaine que vous voudrez privilégier.

Comment bien serrer ses baguettes

La manière de serrer les baguettes entre vos doigts dépend très notamment de la prise que vous adoptez. Elle peut aussi varier suivant les instruments de la batterie que vous jouez (si vous êtes sur la ride par exemple, vous pourrez adopter une prise française).

Mais il me semble qu’il y a néanmoins plusieurs conseils à suivre, du moins pour la prise américaine :

  • Ne pas serrer comme un malade la baguette entre le pouce et l’index
  • Bien déterminer l’endroit de la baguette où le rebond est maximal
  • Bien veiller à ce que la prise soit symétrique pour les deux mains

C’est en adoptant un jeu décontracté qu’on laisse au groove le potentiel

En résumé

Adopter une bonne prise de ses baguettes est un élément crucial lorsqu’on débute à la batterie. Cela vous permettra d’éviter la prise mauvaises habitudes susceptibles d’entraver vos progrès et de vous exposer à des blessures.

Grâce au petit exercice présenté dans cet article, vous devriez être en mesure de choisir quelle position vous est la plus naturelle : française, allemande ou américaine (ou, qui sait, traditionnelle… en mode, « on est plusieurs dans ma tête » ^^).

Et vous, quelle est la prise que vous avez adoptée, et pourquoi ? N’hésitez pas à apporter vos conseils en commentaires, et surtout à partager votre expérience. J’ai l’impression que la prise américaine est la plus répandue, mais peut-être n’est-ce pas le cas !